Economie - ING, Parents

Argent des enfants : parents admis - La Libre

Argent des enfants : parents admis - La Libre

BNP Paribas Fortis, KBC, ING ou encore Dexia proposent, par exemple, d'ouvrir un compte d'épargne pour un enfant qui est encore à naître. De quoi permettre aux parents de mentionner le numéro de compte de bébé sur leur faire-part de naissance. C'est, en effet, simple et pratique.  [...] La grande règle est donc que tout retrait et toute opération sont réalisés dans l'intérêt de l'enfant. Comment s'en assurer Cela se fait plutôt au feeling. La banque n'a pas l'obligation de demander aux parents leurs intentions lors du retrait, rappelle à ce sujet BNP Paribas Fortis.  [...] Là encore, des balises doivent en principe éviter des dérapages. Chez BNP Paribas Fortis, par exemple, il n'est pas possible de transférer de l'argent du compte d'épargne d'un mineur vers le compte à vue de l'un des parents via le PC Banking pour ensuite le transférer vers un compte ouvert auprès d'une autre institution.  [...]

Les parents ont un droit de regard? jusqu'à 18 ans - La Libre

Lors de l'ouverture du compte, les parents peuvent, par exemple, déterminer la somme maximum que l'enfant pourra retirer de son compte à vue, que ce soit par jour ou par semaine. Chez Fortis, cela peut être, par exemple, 25 € par jour ou par semaine. Chez ING, il est possible d'effectuer des retraits de billets de 5 €.  [...] Reste que le pc banking permet aussi aux parents d'entrer dans les comptes des enfants. Chez Fortis Banque, par exemple, toute opération, effectuée sur le compte d'un enfant par un parent via le pc banking, est assortie d'un message demandant de confirmer que l'opération effectuée n'est pas contraire aux intérêts de l'enfant.  [...] Chez Fortis, cela peut être par exemple 25 euros par jour ou par semaine. Chez ING, il est possible d'effectuer des retraits de billets de 5 euros. Pour la tranche des jeunes entre 12 et 17 ans, cette possibilité de retraits de faibles sommes est très appréciée des parents, souligne Corine Jeanne d'Othée.  [...]

Rendement dopé - La Libre

Les bébés sont choyés par les banques, qui offrent sur les comptes d'épargne réservés aux bambins des rendements supérieurs à ceux accordés aux parents. Chez BNP Paribas Fortis, le taux de base est de 2 % et la prime de fidélité de 0,50 % (c'est 1 %+0,25 % pour les parents sur un compte d'épargne classique), et ce  [...] est bien moins intéressant. 1 % de taux de base et 0,50 % de prime de fidélité. Même approche chez Dexia Banque, où le taux accordé aux bébés (jusqu'à l'âge de 2 ans) est bien plus élevé que pour le commun des mortels. 1 % de taux de base et 1 % de prime de fidélité (conditions en vigueur depuis le milieu de la semaine), contre un rendement bien plus modeste de 1 %+0,25 % pour les jeunes un peu moins jeunes.   [...] Chez ING, le taux du compte bébé est de 1,25 % de taux de base et de 0,75 % de prime de fidélité, soit la même rémunération que celle offerte sur le Livret ING go to 18, le compte d'épargne réservé aux moins de 18 ans. ING offre même 10 euros à l'ouverture d'un compte bébé pour autant que les parents versent 10 euros par mois sur ce compte. Chez KBC, enfin c'est 1 %+0,75 % pour tout le monde.  [...]

Voici le montant que dépensent les Belges pour la St Nicolas - La Libre

Voici le montant que dépensent les Belges pour la St Nicolas - La Libre

Six belges sur 10 (59%) dépenseront moins de 50 euros par enfant ou petit-enfant à la Saint-Nicolas, 32% prévoient un montant oscillant entre 50 et 100 euros et 9% disposent d'un budget supérieur à 100 euros, ressort-il d'une étude d'ING menée auprès de plusieurs milliers d'internautes.  [...] Les prévisions de dépenses pour la Saint-Nicolas sont restées étonnamment stables au cours des dernières années. Cette stabilité semble démontrer que le montant à hauteur duquel les parents et les grands-parents souhaitent gâter leurs enfants et petits-enfants, est peu lié à la conjoncture économique et à la confiance des consommateurs, qui a fortement fluctué ces trois dernières années, souligne ING dans un communiqué.  [...] Selon le bancassureur, le Belge moyen prévoit par ailleurs de dépenser 190 euros pour Noël, soit moins qu'en Allemagne (200 euros), qu'en France (300 euros) et qu'au Royaume-Uni (440 euros). Mais ce montant reste toutefois bien supérieur aux dépenses de Noël prévues aux Pays-Bas (25 euros) où la Saint-Nicolas est bien plus une fête de famille qu'une simple fête enfantine, indique encore la banque.   [...]

Le jeune ne peut quasiment rien faire seul - La Libre

Le jeune ne peut quasiment rien faire seul - La Libre

Que peut faire un enfant avec l'argent déposé sur l'un de ses comptes Pas grand-chose, finalement, puisque nombre des opérations sont soumises à l'aval de ses parents.  [...] Lorsqu'il atteint 16 ans, la marge de manoeuvre du jeune évolue toutefois. Désormais, il peut, sans l'aval de ses parents, retirer jusqu'à 125 euros par mois, sauf opposition des parents. Cette limite est fixée par la loi. Néanmoins, à la demande et avec l'accord des parents, il est possible d'augmenter ces montants, note encore Dexia Banque.  [...] Les mêmes règles valent lorsque le jeune possède un accès PC Banking personnel (c'est possible dès 11 ans chez KBC.), accordé pour autant que les parents soient d'accord. Via PC Banking, les jeunes ne peuvent gérer que leur Mine Pack, précise BNP Paribas Fortis.  [...]

Epargne : objectif 10.000 euros pour les 18 ans de l'enfant - La Libre

Epargne : objectif 10.000 euros pour les 18 ans de l'enfant - La Libre

Avec leur épargne, la majorité des parents (63 %) veulent soutenir à terme un projet immobilier de leur progéniture et ensuite financer des études (47 %), alors que les grands-parents placent sur un pied d'égalité un coup de pouce immobilier et une aide pour les études (à chaque fois 45 %).  [...] Ce sont surtout les parents devenus sans doute des propriétaires de fraîche date - entre 18 et 34 ans - qui songent le plus à aider leurs jeunes enfants à construire un projet immobilier encore lointain, probablement parce qu'ils ont récemment vécu la difficulté et le coût que cela représente.  [...] Au-delà de ce parallèle, l'enquête iVOX relève encore que les jeunes parents et les parents hautement qualifiés ont plus tendance à épargner que les parents âgés et moins qualifiés.  [...]

"One Hour Challenge": Safone - La Libre

"One Hour Challenge": Safone - La Libre

Les parents sont coutumiers de la situation. Leur ado est de sortie avec des copains et il lui a été demandé d'envoyer un SMS pour confirmer qu'il était bien arrivé. Mais l'ado est un grand distrait. Il oublie d'envoyer le message et les parents s'inquiètent Stéphane de Biolley, qui a notamment fait partie de l'aventure Freedelity durant cinq ans, dit avoir trouvé la parade en développant, avec Olivier Beaujean (ingénieur en IT), une application baptisée Safone, l'appli qui informe et rassure pendant les déplacements.  [...] Mais également à créer une alarme (locale et à distance) si le porteur est agressé ou en danger. Un comparable américain est Companion, une app qui permet un tracking permanent, alors que Safone a choisi de ne pas tracker les gens. L'app est lancée, a déjà connu quelques ajustements et trouve peu à peu ses marques.   [...] Voici une application proposant un principe de base connu de tous, mais qui cherche initialement à se différencier par l'absence de tracking de l'utilisateur. Des acteurs majeurs du marché utilisent déjà cette fonctionnalité, ou ce qui s'en rapproche, raison pour laquelle les deux fondateurs de Safone devraient chercher une niche pour devenir la référence dans un segment précis.   [...]

ING en phase de digestion - La Libre

Pas encore. Partout où nous débutons ING Direct, nous nous donnons trois ans pour être rentable. Nous dépensons beaucoup d'argent dans les coûts de marketing et dans le coût d'acquisition de nouveaux clients, qui est cependant le plus bas du marché. ING Direct, cela représente un investissement initial de 2 milliards d'euros.  [...] Aujourd'hui, ING Direct nous coûte de l'argent. Mais ce n'est pas parce que les valorisations des entreprises Internet ont fondu ces derniers mois qu'Internet ne reste pas outil important pour acquérir des nouveaux clients ou distribuer nos produits. C'est au moment où les valorisations des entreprises gourous de l'Internet s'essoufflent que les entreprises traditionnelles doivent, à mon avis, investir le plus dans cette nouvelle technologie.  [...] ING passe maintenant à une nouvelle étape réorganisation. La logique est d'aller vers le nom ING comme branding. Cela dit, concernant les marques à très grande notoriété, dont la BBL fait partie, il faut bien mesurer l'impact d'un changement. Une marque, ce n'est pas seulement une publicité, c'est aussi un attachement émotionnel à un certain nombre de valeurs.  [...]

En moyenne, les parents épargnent 39 euros par mois et par enfant - La Libre

En moyenne, les parents épargnent 39 euros par mois et par enfant - La Libre

La nouvelle application Yongo proposée par AG Insurance a bien entendu une arrière-pensée commerciale derrière la tête. elle doit permettre aux parents qui le désirent d'épargner en faveur de leur(s) enfant(s) via des produits d'AG Insurance.  [...] Elle a toutefois, aussi, une dimension éducative qui a séduit la Ligue des familles. Yongo doit aider parents et enfants à faire les premiers pas communs dans leur vie financière commune, grâce notamment à des informations accessibles à tous sans être nécessairement clients ou le devenir.  [...] Bien entendu, les parents gardent la haute main sur l'épargne versée dans le cadre de Yongo, qui leur accorde un véritable contrôle parental. Les parents peuvent contrôler ce que font leurs enfants sur la plateforme, souligne Benny De Wyngaert, Administrateur-Directeur chez AG Insurance.  [...]

Des donations moins avantageuses - La Libre

Le changement envisagé ne touche pas les donations en ligne directe (de parents à enfants), mais celles en ligne collatérale (entre frères et soeurs, d'oncle ou de tante à neveux). Ce qui n'est défavorable qu'à un petit nombre de Belges, convient Alain Lacourt, consultant en ingénierie patrimoniale.  [...] Une décision qui l'incite à un commentaire plus général. Ou plutôt à une réflexion philosophique sous-jacente, précise-t-il. La France mettrait ainsi un frein à l'avantage de la donation entre vifs plutôt qu'à la succession suite au décès. Jusqu'à présent, comme beaucoup d'autres pays, elle favorisait en quelque sorte les donations, jugeant que la détention du patrimoine par des plus jeunes est porteuse de croissance économique.   [...] Ici, elle fait marche arrière, se disant qu'il vaut peut-être mieux que les personnes gardent leur patrimoine et financent ainsi leurs besoins futurs (soins de santé, hébergement, pensions ). Ou que ces coûts, habituellement supportés par la collectivité, puissent être récupérés sur la part d'héritage et donc supportés, à terme, par les héritiers. Mais c'est une autre histoire.   [...]