Libre entreprise - Belge, Valeur

Les bonnes petites recettes d'Uncle Ben's - La Libre

Ce segment des produits micro-ondables, prêts à manger (déjà 17 pc du marché, en augmentation de 32 pc en valeur et de 25 pc en volume) que domine Uncle Ben's (80 pc de parts), pousse, en effet, à la hausse, comme les riz aromatisés (à l'instar des basmati et thaï), un marché belge dominé par le riz blanc (45 pc).  [...] Ce marché pèse 15 000 tonnes par an dans la grande distribution pour un montant de 30 millions d'euros avec un Belge qui consomme en moyenne 1,9 kg de riz par an, bien loin du Portugais et ses 15,5 kg par an. Il continue à grossir. + 4 pc en volume et + 12 pc en valeur.  [...] , propriétaire, notamment, de la marque Uncle Ben's, leader du marché belge (avec 40 pc de parts de marché - en valeur -, devant Bosto et les marques des distributeurs. Innover est plus que jamais à l'ordre du jour chez Uncle Ben's.  [...]

Deminor en référé contre le rachat de Fortis - La Libre

Deminor en référé contre le rachat de Fortis - La Libre

Deminor demande également la désignation par le tribunal d'un administrateur ad hoc, chargé de veiller à l'intérêt des actionnaires de Fortis au sein de son conseil d'administration. Cette administrateur serait également chargé d'évaluer la situation financière de Fortis Banque, de même que la valorisation de ses actifs.   [...] Cet expert serait également chargé d'étudier la valeur des actifs transférés. Selon Deminor, Fortis Banque a été vendu à une valeur inférieure à sa valeur réelle, une situation incompréhensible pour Deminor, alors que Fortis venait de recevoir quelque 20 milliards d'argent frais, avec l'entrée des Etats belge et néerlandais à son capital.  [...] Deminor s'interroge par ailleurs sur l'urgence qu'il y avait de vendre à BNP Paribas, a fortiori à des conditions peu favorables, alors que Fortis semblait avoir été mis à l'abri deux jours plus tôt.   [...]

Né avec Callebaut - La Libre

Né avec Callebaut - La Libre

Depuis, le groupe a notamment racheté le suisse Carma en 1999, l'allemand Stollwerck en 2002 - le repreneur, en 1982, de la Chocolaterie Jacques à Eupen et le groupe néerlando-belge Luijckx en 2003. Il n'y a que 3 chocolats dans le monde pour lesquels le consommateur est prêt à payer une certaine valeur ajoutée, c'est le belge, le suisse et le français, et nous sommes la seule société au monde qui a les 3 origines, se réjouit Patrick De Maeseneire.  [...] , et à d'innombrables consommateurs via les marques distributeurs des Carrefour, Delhaize, Colruyt et autres, et ses propres marques dont, en Belgique, Callebaut pour les utilisateurs professionnels et le seul Jacques pour les particuliers. En 2005, le groupe a, en effet, réuni sous une même bannière, celle du célèbre chevalier, ses 2 marques vendues dans la grande distribution pour mieux concurrencer la domination de Côte d'Or.  [...] Quand je suis entré chez Barry Callebaut, un de mes objectifs était de tripler au moins la valeur de l'action qui a été lancée à 310 francs suisses lors de son entrée en Bourse en 1998 et qui, en 2002, était tombée à 110 francs suisses. Aujourd'hui, elle atteint 675 francs suisses, précise le CEO belge.  [...]

La Champagne selon Moët & Chandon - La Libre

La Champagne selon Moët & Chandon - La Libre

Luxe et valeur ajoutée... Jean Berchon, vice-président de la communication internationale de Moët & Chandon, rappelle que le marché belge est un marché mature où les produits sont distribués via une filiale selon une stratégie de marque de luxe, de valeur ajoutée.  [...] Nous visons notamment à améliorer toujours plus l'offre en termes de visibilité, de qualité de la présentation sur le lieu de vente. La Maison sort ainsi un Grand Vintage 2003, un millésimé dans une année aux caractéristiques climatiques insensées avec, parmi d'autres éléments, - 11° le 11 avril et + 41° le 11 août, avec à l'arrivée un taux de sucre très élevé et une acidité faible, résume Jean Berchon.   [...] Bref, une année très difficile à millésimer. Moët & Chandon est d'ailleurs une des seules Maisons à l'avoir fait et dans les volumes habituels en blanc et en rosé encore bien.   [...]

Des taux bas pour Saint-Nicolas - La Libre

Comprenez. le groupe a fait une bonne affaire, même si, contrairement aux voeux des analystes, elle ne se situe pas dans le domaine de la pharmacie. Les mêmes analystes ont aussi boudé le curieux effort de communication effectué par Interbrew. Le brasseur belge a voulu contacter les spécialistes de la valeur de manière personnelle pour les mettre en garde contre un optimisme excessif.  [...] Le secteur financier n'a pas été à la fête chez nous, comme ailleurs sur les quelques jours écoulés. Fortis a tiré l'indice BEL 20 à la baisse en affichant un recul de près de 10 pc. Un recul excessif sans doute, et plus que probablement lié à la mauvaise image de ce secteur.   [...] Chez nous, c'est Dexia qui a confirmé la mauvaise impression des opérateurs par rapport à sa prise de position aux Pays-Bas. Le groupe franco-belge a accru ses provisions liées au dossier Labouchere et procédé à des réductions de valeur sur cette filiale.  [...]

Ola joue la carte de la vitalité - La Libre

De la poudre de lait, du beurre, du sucre, du sirop de glucose, des stabilisants et des émulsifiants, des colorants, des arômes, de la matière grasse..., tels sont les ingrédients de base de la crème glacée. Ola connaît bien la recette, puisque le leader du marché des glaces en Belgique fête cette année ses 50 ans.  [...] Quatrième plus gros consommateur de glaces en Europe après l'Italien, le Finlandais et le Norvégien, le Belge consomme en moyenne 11 litres de glace par an par foyer. En ne tenant compte que de la consommation à domicile (achats en grandes surfaces et magasins d'alimentation), le marché des glaces s'élevait, en valeur, à 127 millions d'euros en 2005, soit une progression de 8 pc par rapport à l'année précédente.  [...] Leader du marché belge des glaces depuis de nombreuses années, Ola occupe 42,6 pc des parts de marché en valeur. Avec sa marque Ola, Unilever est le premier groupe mondial de glaces.  [...]

Les Français ont racheté Fortis pour pas grand chose - La Libre

Les Français ont racheté Fortis pour pas grand chose - La Libre

Un rapport de la banque d'affaires américaine Morgan Stanley rédigé en octobre 2008 assure que BNP Paribas était en train d'acheter les activités bancaires de Fortis pour rien, rapporte samedi L'Echo.   [...] Compte tenu d'une surcapitalisation alors estimée à 6,8 milliards causée par le rachat des activités néerlandaises par l'Etat néerlandais et de synergies estimées à 5 ou 6 milliards d'euros, les Français ont fait la bonne affaire en mettant la main sur Fortis, commente L'Echo sur base de ce rapport.   [...] L'avocat Mischaël Modrikamen, qui représente 2.300 actionnaires de Fortis, estime que ce rapport démontre que la banque a été vendue pour rien, ou du moins pour une valeur inférieure à sa valeur réelle, que les Français ont abusé de la situation et que le gouvernement belge a une part de responsabilités.  [...]

Le Nasdaq Europe rêve de son avenir - La Libre

Le Nasdaq Europe rêve de son avenir - La Libre

Le groupe belge de biotechnologie Innogenetics a été le porte-drapeau de l'Easdaq, devenu Nasdaq Europe. Mais la première valeur belge historiquement cotée sur ce marché dédié aux entreprises de croissance, a décidé d'aller voir si l'herbe n'est pas plus verte dans le jardin d'Euronext.  [...] Les particuliers se sont brûlés Les opérateurs qui avaient stigmatisé les défauts de l'Easdaq, puis du Nasdaq Europe, n'ont toujours pas changé d'avis à propos de la place dédiée aux valeurs de croissance. Ainsi, nous explique l'un d'eux, `on ne voit plus passer d'ordres vers le Nasdaq Europe.  [...] Cela se traduisait par un écart énorme entre les cours acheteurs et les cours vendeurs, qui permettaient à certains opérateurs de dissimuler leur marge dans le prix. Par ailleurs, l'Easdaq, en manque d'ordres, avait décidé de procéder à la cotation de grosses valeurs américaines, espérant alimenter de cette manière son activité principale.  [...]

Des refuges contre les bourrasques - La Libre

Des refuges contre les bourrasques - La Libre

Une valeur refuge est supposée mettre l'investisseur à l'abri de toutes les crises. La brique est une valeur refuge mais qui n'a pas connu de crise immobilière L'art est une valeur refuge mais encore faut-il faire le bon choix au bon moment. L'or est un refuge millénaire mais autant acheter un billet de loterie Finalement, le cash, les liquidités, l'épargne sur un bon vieux livret avec un intérêt qui couvre à peine l'inflation C'est encore ce que le Belge préfère.  [...] Et pourquoi pas la Bourse Ici, on parle plutôt de valeurs de bon père de famille. Mais avec cette différence que ce qui était un refuge hier ne l'est peut-être plus aujourd'hui, explique Frédéric Buzaré (Dexia Asset Management). Faut-il rappeler le douloureux exemple de Fortis Ou même celui des utilities, les producteurs d'électricité qui ne sont plus à l'abri de nouveaux impôts.  [...] L'objectif d'un bon investisseur ne doit pas être de faire aussi bien que l'indice mais de faire mieux. Et c'est pour cela que certains peuvent se permettre d'afficher des performances nettement supérieures parce qu'ils ont limité leurs investissements à quelques valeurs individuelles.  [...]

Vers une fiscalité créative? - La Libre

Si l'on compare les normes IAS aux règles du droit comptable belge, on constate que les premières sont généralement plus détaillées que les secondes et qu'elles s'attachent davantage à évaluer les actifs et les passifs selon leur juste valeur ( fair value ), c'est-à-dire davantage selon leur valeur d'utilisation ou leur valeur vénale actuelles que sur leurs valeurs historiques.  [...] Mais alors que celle-ci apparaît souvent comme un référent secondaire, une sorte de bouée de sauvetage lorsque les autres normes sont inopérantes, dans l'univers IAS, la juste valeur se traduit par des règles contraignantes en matière d'ajustements de valeurs et donc d'amortissements, de réévaluations, de réductions de valeur ou de provisions.  [...] Le but avoué de ces normes étant de serrer au plus près une sorte de vérité économique. Ainsi, par exemple, si les restructurations d'entreprises (fusions, scissions...) sont, dans nos systèmes européens, dominées par l'idée de neutralité, c'est-à-dire par la continuité des valeurs actées avant et après l'opération, selon les normes IAS, au contraire, la neutralité est l'exception, la règle générale étant que tous les biens acquis doivent être enregistrés à leur juste valeur.  [...]